Prime inflation 2022 : tout ce que vous devez savoir

Prime inflation 2022

En règle générale, la prime inflation s’apparente à une prestation sociale qui vise à aider les plus modestes. Toutefois, il existe certains critères à remplir pour en être éligible. La somme de cette prime de rentrée exceptionnelle s’élève à 100 € à charge supplémentaire par enfant. Par ailleurs, découvrez tout ce que vous devez savoir sur cette prime inflation 2022 !

Prime inflation 2022 : quand est-ce qu’elle sera versée ?

La prime de rentrée exceptionnelle lutte contre les inflations. Non seulement ceci, elle renforce le pouvoir des acquisitions des français. Ainsi, cette nouvelle aide se verse directement sur le compte bancaire des bénéficiaires, depuis janvier 2022.

D’ailleurs, il convient de notifier que seulement 10,8 millions de foyers y sont concernés. Ceux-ci recevraient leur virement sur leur compte en compte à compter du mois de septembre 2022, précisément le 15. Par contre, ceux qui jouiront de la prime de professions auront leur versement deux mois plus tard, en novembre. En fonction de la situation du foyer, votre calendrier complet :

  • 15 septembre : les bénéficiaires des minima sociaux et étudiants boursiers
  • 27 septembre : les bénéficiaires de l’ASS et prime mensuelle forfaitaire
  • 15 octobre : les allocataires de l’ASPA
  • 15 novembre : les bénéficiaires de la prime de profession
Lire aussi :  Comment rédiger une lettre de demande de logement social pour étudiant ?

Sachez qu’en réalité, ce sont les français les plus démunis qui profiteront de cette nouvelle prime inflation.

Prime inflation 2022 : qui sont les concernés ?

Cette aide attribuée à la rentrée concerne uniquement les bénéficiaires de certaines allocations. Entre autres, vous trouverez : Aspa, AAH, APL, ASS, AER, Prime forfaitaire pour reprise d’activité,

RSO, Aide financière à l’insertion sociale et professionnelle (AFIS). Il y a encore les allocations simples pour les personnes âgées, RSA, la prime d’activité et les étudiants boursiers. Le revenu fiscal de référence du foyer n’est pas préalablement étudié.

Prime inflation 2022 : quelle est la somme précise ?

Notez bien que le gouvernement apporte plus de précisions. Alors, la somme de la prime inflation 2022 se chiffre à 50 € par enfant et 100 € par foyer. En ce qui concerne les foyers qui détiennent deux adultes, dont deux enfants et un seul bénéficiaire du RSA, la prime inflation se chiffra à 200 €. Gardez bien à l’esprit qu’il n’existe aucune démarche à réaliser en amont. Le versement s’effectuera de façon automatique via votre caisse des allocations familiales.

Prime inflation 2022

Prime inflation 2022 : quels sont les critères d’éligibilité pour les salariés privés ?

Les salariés du secteur privé qui avaient pratiqué une activité en 2021 et qui touchaient un revenu mensuel inférieur à 2 000 €, bénéficient de cette inflation que versent les employeurs. Vous pourrez recevoir votre indemnité même si les salariés qui sont éligibles ne travaillent plus au moment du versement.

Même quand le salarié travaille à temps partiel pendant la période de référence, il pourra bénéficier de son indemnité. Les travailleurs en établissement, les titulaires de contrats de soutien et d’aide par le travail sont tous éligibles.

Lire aussi :  Smart RH : tout ce que vous devez savoir sur cette solution

En termes de critères d’éligibilité, le salarié devrait résider sur le territoire métropolitain dans les collectivités et départements de Guyane, de Mayotte. Les résidents de Saint-Barthélemy, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de la Martinique en font aussi partie. Quant aux salariés frontaliers qui habitent en France sont encore éligibles à l’indemnité. En revanche, ce n’est pas le cas des expatriés.

Prime inflation 2022 : quels sont les divers critères d’éligibilité des agents publics ?

Les agents du secteur public en sont éligibles à partir du moment où ils ont perçu un salaire de 26 000 € bruts en moyenne. Et ce, entre le 1re janvier 2021 et le 31 octobre 2021. Le montant de cette prime n’est pas réduit selon la durée du contrat du bénéficiaire. Ni, si celui-ci a œuvré en temps partiel. Mais, la prime inflation est due en cas d’absence de l’agent et en cas de congés, précisément pour une maladie ou un congé maternité.

Au même titre que les salariés privés, la prime est ouverte aux agents résidents en France métropolitaine. En font partie aussi ceux qui habitent les départements de Guyane, de Guadaloupe, de Réunion, de Martinique, de Saint-Martin. S’ajoutent à ceci, les habitants de Saint-Pierre-et-Miquelon et de Saint-Barthélemy.

Prime inflation 2022 : quels sont les divers critères d’éligibilité pour les travailleurs non-salariés ?

Les travailleurs non-salariés bénéficient du versement automatique de la prime inflation 2022. Qui sont ceux qui sont concernés ? Il y a premièrement les individus qui ont été en activité pendant le mois d’octobre 2021. Deuxièmement, il y a ceux qui ont déclaré un revenu inférieur à 2 000 € net par mois aux Urssaf pour l’année 2020.

Lire aussi :  Comprendre la complémentaire de la tranche 1 sur une fiche de paie

Cette même condition s’appliquerait lorsque le métier a été créé sur la période qui est comprise entre le mois de janvier et celui d’octobre 2021.

Pour les travailleurs indépendants et les Micro-entrepreneurs, ils doivent avoir effectué entre janvier et septembre 2021, une recette égale à 900 €.

4/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *