Panier repas entreprise : définition, montant et réglementation

panier repas

Dans une entreprise, les salariés ont droit à des heures de pause pour prendre leurs déjeuners. La durée de la pause dépend du fonctionnement de l’entreprise. Souvent, ils ont du mal à rentrer chez eux pour aller manger puis revenir au boulot. De ce fait, il est important de leur trouver une alternative de nourriture. Le panier repas est la solution qui est adaptée à cette situation. Dans le présent article, vous aurez les détails sur ce panier et son utilisation au sein des entreprises.

Qu’est-ce que le panier repas ?

Lorsqu’on parle de panier repas, certains individus ont tendance à le considérer comme un ustensile. Mais ce n’est pas le cas. Le panier repas en entreprise est un système qui regroupe les frais de déjeuner ou de dîner de l’employé pendant son travail. En effet, vu qu’il n’est pas en mesure de rentrer pour manger, l’employeur opte alors pour un panier repas qui lui permet de déjeuner au sein de l’entreprise. Les frais sont alors pris en charge par l’employeur. Selon les dispositions du Code du travail, les paniers repas font partie des frais professionnels. Ils constituent donc des charges relatives au travail du salarié.

Par ailleurs, vous devez savoir que le panier repas est différent du ticket restaurant. Ce dernier est un titre particulier sous la forme d’un papier que l’employeur remet au salarié. Il l’utilise donc pour payer les frais de consommation de manière directe. Ce qui n’est pas le cas avec le panier repas.

Quelle est la fonction du panier repas dans une entreprise ?

Le panier repas a pour rôle principal de faciliter le déroulement des services des salariés. D’abord, ils doivent manger pour avoir la capacité de bien travailler comme il faut. Ainsi, cette indemnité que l’employeur leur donne permet de compenser les temps de travail. C’est aussi un moyen pour faciliter la tâche aux travailleurs qui ne sont pas proches de leur lieu de travail. Ceux-ci n’ont aucune possibilité de rentrer pour déjeuner même si le temps de pause est de 30 minutes.

De ce fait, le panier repas est reconnu par le Code du travail comme la solution la plus idéale. De nos jours, plusieurs salariés bénéficient du panier repas en entreprise afin de déjeuner facilement. Cela permet de dynamiser le service dans la société et de créer un confort professionnel à tous les travailleurs. Toutefois, il est important de comprendre les types de salariés qui sont concernés par le panier repas.

Quels types de salariés peuvent bénéficier du panier repas ?

En réalité, il n’y a pas une limite ou une distinction particulière pour les salariés bénéficiant du panier repas. À cet effet, tous les travailleurs peuvent en profiter. L’employeur peut accorder cette indemnité aux salariés sédentaires comme aux salariés itinérants. Toutefois, le critère important pour que cela soit effectif est qu’ils ne soient pas dans la capacité de rentrer chez eux pour manger. Si cela n’est pas le cas, alors l’octroi du panier repas n’est pas utile.

Par ailleurs, la prime de panier repas est fixée dans le contrat du travail ou dans la convention collective. Toutefois, quand il doit y avoir une exonération, toutes les restrictions viennent de la loi. Cette dernière est habilitée à fixer les limites du montant de cette exonération. Ainsi, le panier repas est octroyé à tous les salariés qui n’ont pas la possibilité de se rendre dans leur maison pour consommer. Leurs habitats peuvent être loin de l’entreprise ou ils sont pris par des travaux urgents dont ils ne doivent pas se passer. Vous aurez encore une large compréhension avec la présentation des différents cas concernés par le panier repas.

Quels sont les cas dans lesquels le panier repas est autorisé ?

L’accord d’un panier repas dans l’entreprise ne se fait pas juste pour le plaisir des salariés. Il est soumis à des réglementations bien précises. De ce fait, il n’est pas question d’en bénéficier à tout moment. Voici alors les différentes situations dans lesquelles l’employeur peut octroyer un panier repas.

Temps de pause en entreprise

Lors d’une pause après un bon moment de travail, le panier repas est accordé aux salariés qui ne peuvent pas sortir pour aller manger chez eux. Cela peut être dû à l’insuffisance du temps de pause. Ainsi, ces derniers doivent simplement manger au sein de l’entreprise et l’employeur se charge de supporter les frais. Toutefois, il est important qu’un temps de pause soit accordé même s’il s’agit d’une activité pressante.

Les heures supplémentaires de travail

Effectivement, il arrive parfois que les employés soient tenus de travailler au-delà des heures normales de travail. Dans ce cas, cela leur prendra le temps du déjeuner. L’employeur est donc tenu d’octroyer le panier repas afin de leur faciliter la tâche et leur permettre de manger avant de continuer les activités. C’est même pour cela que ce panier est reconnu par la loi comme une indemnité.

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.