Baromètre OPE – Résultats 2015 du volet « Employeurs »

Depuis l’édition 2014, ce Baromètre s’est élargi aux thématiques de l’équilibre des temps de vie et explore les perceptions et les actions des entreprises sur cette thématique. Cette enquête a été réalisée en ligne par l’Observatoire de l’Equilibre des Temps et de la Parentalité en Entreprise (OPE) du 14 septembre au 3 novembre 2015, auprès des 500 entreprises signataires de la Charte de la Parentalité en Entreprise et/ou des 15 Engagements pour l’Equilibre des Temps de Vie. Ces signataires représentent 30 000 établissements et près de 5 millions de salariés soit 15 % de la population active. 171 entreprises et institutions ont participé à l’enquête (taux de réponse : 34 %).

Sur le plan national, le Volet « Employeurs » du Baromètre 2015 met en lumière 5 enseignements clés.

Enseignement n°1 – Les actions de sensibilisation et de mobilisation engagées par l’OPE auprès des entreprises commencent à porter leurs fruits

  • Toutes les entreprises interrogées considèrent l’équilibre des temps et la parentalité en entreprise comme un sujet de préoccupation majeur (« très important » et « assez important »). En 2015, elles sont même 59 % à considérer ce sujet comme « très important », soit 12 points de plus qu’en 2014. Cette année, ce sont en priorité les PME et les ETI qui voient ce sujet comme « très important » (respectivement 62 % et 57 %).
  • 96 % des entreprises ont le sentiment de « bien écouter » et « très bien écouter » leurs salariés à propos de l’équilibre de leurs temps de vie, soit + 9 points de plus qu’en 2014. Les grandes entreprises, qui étaient en retrait en 2014, sont les entreprises qui ont le plus progressé en 2015 avec 30 points supplémentaires.
  • 95 % des entreprises ont mis en place des actions pour aider leurs salariés à équilibrer leurs temps de vie, soit 11 points de plus qu’en 2014. Ces trois dernières années, le budget consacré à l’équilibre des temps et à la parentalité en entreprise est en hausse tendancielle.

Les déclarations des entreprises montrent ainsi une amélioration de la perception et de la prise en compte des sujets de l’équilibre des temps et de la parentalité en entreprise. Ces réponses sont corroborées par les résultats du volet « Salariés » du Baromètre OPE de la Conciliation entre Vie professionnelle et Vie personnelle, publié le 2 juin 2015 : « le taux de salariés qui considèrent que leur employeur « ne fait pas beaucoup de choses » pour les aider à équilibrer leurs temps de vie recule de 8 points par rapport à 2014, signe tangible du passage à l’action des employeurs ».

Enseignement n°2 – Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à impliquer leurs managers sur les sujets d’équilibre des temps et de parentalité en entreprise  

  • En 2015, plus de 8 entreprises sur 10 indiquent que leurs managers sont impliqués en faveur de l’équilibre des temps de vie soit 6 points de plus qu’en 2014. Cette implication des managers est très marquée dans les ETI (81%), les PME (82 %) et les TPE (100%).
  • Toutefois 40 % des grandes entreprises considèrent que leurs managers ne sont pas assez impliqués. Pourtant pour 9 entreprises sur 10, les managers disposent de suffisamment d’autonomie pour décider seuls de laisser partir un salarié pour raisons familiales ou personnelles.

Pour aider les entreprises à sensibiliser les managers et les encourager à favoriser l’équilibre des temps de vie des salariés, l’OPE publiera au mois de janvier 2016 un guide « managers » réalisé avec le concours d’entreprises pionnières sur ces thématiques. Ce guide servira à sensibiliser davantage les managers d’équipe sur les bons comportements à adopter pour respecter la vie personnelle des collaborateurs et favoriser la qualité de vie au travail et la performance durable de ces derniers.  

Enseignement n°3 – Sous l’impulsion de l’OPE, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à mettre en place des actions pour aider les hommes à mieux équilibrer leurs temps de vie

  • En 2015, 8 entreprises sur 10 considèrent qu’elles font beaucoup de choses pour aider les hommes, soit 10 points de plus qu’en 2014. L’écart se réduit avec les actions mises en place en direction des femmes qui passe de 20 points en 2014 à 15 points en 2015.
  • Les grandes entreprises, qui en 2014 n’étaient que 53 % à avoir mis en place des actions à destination des hommes (pour une moyenne de 70 % pour l’ensemble des entreprises), sont désormais près de 9 sur 10 (87 %) à en proposer, soit 34 points de plus.

Les entreprises prennent désormais en compte la paternité active et l’OPE s’en félicite. Historiquement engagé sur ce sujet, l’OPE a remis en 2012 un rapport à la ministre de la famille sur (« Parentalité et égalité professionnelle hommes-femmes : comment impliquer les hommes ? ») . Par ailleurs, deux propositions de l’OPE ont été récemment reprises dans la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes : la protection juridique du jeune père, quatre semaines après la naissance de l’enfant (art. 9) ainsi que l’autorisation de trois absences pour accompagner la future maman pendant les examens prénataux (art. 11).

Enseignement n°4 – Les TPE sont particulièrement impliquées et dynamiques sur les sujets d’équilibre des temps et de parentalité en entreprise 

  • C’est dans les TPE que le sentiment d’écoute est le meilleur : 54 % d’entre elles considèrent que leurs salariés sont « très bien écoutés » (28 % pour ‘ensemble des entreprises).
  • En 2015, les TPE ont toutes mis en place des actions concrètes pour aider leurs salariés, soit 13 points de plus qu’en 2014. Par ailleurs, ce sont les TPE qui font le plus de choses pour aider les hommes (93 % vs 83 % pour l’semble des salariés). Enfin, ce sont les TPE qui valorisent le plus l’efficacité dans la réalisation du travail (96 % vs. 86 % pour les grandes entreprises).

Ainsi, contrairement à l’idée reçue selon laquelle l’équilibre des temps de vie et la parentalité en entreprise sont l’apanage des grands groupes, les TPE – qui constituent la moitié du réseau des signataires de la Charte de la Parentalité en Entreprise – montrent à travers cette enquête leur dynamisme et leur capacité à répondre aux aspirations des salariés à un meilleur équilibre des temps de vie.

Enseignement n°5 – Des actions concrètes toujours principalement tournées vers l’aménagement et l’organisation du temps de travail

  • La tendance amorcée en 2014 se confirme en 2015 avec des mesures portant principalement sur l’organisation du travail.
  • Dans le top 10 des actions déployées, 6 mesures concernent cette catégorie d’action :
  • le respect de règles simples de vie quotidienne du type « éviter les réunions tôt le matin ou tard le soir » (90 %),
  • la souplesse des modalités et des horaires de travail comme le temps partiel choisi ou les horaires variables (90 %),
  • la possibilité d’aménager ponctuellement les horaires de travail en fonction des contraintes personnelles (82 %),
  • l’organisation efficace des réunions (78 %),
  • des horaires et une charge de travail raisonnables avec notamment une vigilance des managers sur les signes de déséquilibre et le déploiement du management par objectif (74 %)
  • l’utilisation de la messagerie électronique respectueuse du temps personnel (61 %).

Les efforts déployés par l’OPE et son réseau d’entreprises commencent donc à porter leurs fruits. La tendance amorcée en 2014 se confirme en 2015 et les résultats du volet « salariés » du Baromètre OPE de la Conciliation entre Vie professionnelle et Vie personnelle corroborent les déclarations des entreprises. Néanmoins l’effort doit être poursuivi : alors que les résultats 2015 du volet « Employeurs » du Baromètre OPE laissent présager un recul des projets d’actions nouvelles pour 2016 et la proportion des salariés insatisfaits reste en effet encore majoritaire (61 %) .

Contact 

Catherine Boisseau Marsault – Tél : 01.75.43.67.76 – e-mail : cbm@observatoire-equilibre.com

Contacts presse

Magali Gabuet HamonicTél : 06.08.91.60.64e-mail : magali.gabuet-hamonic@ha-ha.f
 

Baromètre OPE 2015 – Volet Employeur – Résultats détaillés VD

CP Baromètre OPE 2015 Volet Employeurs